Pourquoi une crise est-elle nécessaire pour commencer un retour vers soi ?

Parce que nous n’avons pas appris à nous connaître. Nos éducateurs que ce soient les parents, les enseignants ont fait de leur mieux mais le système éducatif en place depuis des décennies voire plus basé sur le système soumission/rébellion et récompense/punition a bridé toute tentative de créativité de l’être. Nous avons aussi fait de notre mieux pour nous adapter à un système quand bien même il nous semblait injuste voire incohérent par rapport à ce que nous ressentions au plus profond de nous-mêmes sans pour autant savoir quoi faire de ce ressenti. Alors nous l’avons tu Jusqu’à ce qu’un évènement extérieur vienne le réveiller

La crise mondiale qui nous touche tous peut donc venir réveiller des inconforts, des peurs, des incertitudes, des mémoires et blessures laissées en sommeil. Cela peut vous amener à ressentir une perte de repères, des doutes, un sentiment d’impuissance et un jugement envers vous-même par rapport à un manque apparent de volonté.

Investir en soi et sur soi sont souvent sur la liste des dernières priorités et pourtant c’est bien par ici qu’il est essentiel de commencer.

Les périodes de confinements nous ont amenées à rester chez nous. A un autre niveau de conscience, cela peut être considéré comme le moment de revenir à l’intérieur de soi afin de pacifier des parties de vous restées en souffrance.

Voir cette période de crise comme une opportunité à mieux se connaître, explorer des territoires inconnus qui ne demandent qu’à s’exprimer peut déjà alléger votre fardeau.

Ressentir et décoder vos émotions afin s’en faire des alliés, des révélateurs précieux pour prendre soin de vos besoins et servir vos valeurs. Cela demande courage et engagement envers vous-même.

En douceur, à votre rythme il va s’agir d’aller observer toutes ces répétitions de comportement, révélatrices de programmations internes qui ont créées ces lourdeurs, blocages et ce mal être parce qu’il est parfois plus simple de les ignorer ou de les laisser en suspens pour « plus tard ». Il arrive un moment où le « plus tard » c’est maintenant !

Mon approche est humaniste singulière, créative, originale, bienveillante et en même temps percutante et apaisante dans la mesure où elle a pour objectif de vous ramener au cœur de vous-même à la conscience de qui vous êtes vraiment dépouillé de tous vos conditionnements erronés et dysfonctionnels.

Qui voulez-vous être ? Que voulez-vous ressentir ? Qu’avez-vous envie d’accomplir ?

Qui va choisir ? Vos peurs ou VOUS ?